Partir par la voie de Tours

Partir de chez soi

 

Un beau matin, fermer la porte de sa maison et partir sur le Chemin de Compostelle le cœur plein de joie et d'appréhension ...

C'est un moment fort.  

Ceux qui ont vécu ce moment vous diront, il faut privilégier ce projet : partir de chez soi.

Et dans la Vienne nous avons cette chance :  le chemin, la voie de Tours, est à notre porte.

Matin au départ
Matin au départ

 La Voie de Tours

 

 

Partant de Poitiers le parcours à pied est de 630 km pour rejoindre Saint Jean-Pied-de-Port.

En poursuivant par le Camino Francés ce sont près de 800 km qu'il faudra parcourir en Espagne pour atteindre Saint-Jacques-de-Compostelle.

Fiches pdf : la Voie de Tours

                   le Camino Francés 

 

Les guides

Pour des précisions sur le chemin dans la Vienne voir les pages :  Voie de Tours

                                 et  Hébergement.

 

A Saintes on peut aussi prendre le chemin du littoral qui mène à Royan. Par le bac on rejoint Soulac et la côte landaise.

Après Hendaye on peut poursuivre en Espagne par le Camino del Norte qui passe par Bilbao et Santander.

Fiche pdf  : le  Chemin du Littoral


Au Col du Somport
Au Col du Somport

 

Nouveau                                          Pons - Somport     

 

Ce cheminement,  réalisé en 2014 et en 2017 par Antoine Hardy, le doyen de l'association,

est présenté dans un document pdf :  De Pons au Somport

 

Ce parcours a la particularité d’utiliser une partie des quatre grandes voies qui vont à Compostelle :

- la voie de Tours jusqu’à Pons,

- la voie de Vézelay de La Réole à Roquefort,

- la voie du Puy de Aire-sur-Adour à Arzacq-Arraziguet,

- la voie d’Arles à Lescar près de Pau.

Des cheminements de raccordement sont proposés entre ces différentes sections.

 

C'est une alternative pour ceux qui souhaitent éviter le Médoc et la ville de Bordeaux.

Il peut intéresser aussi ceux qui, de la Voie de Tours, veulent poursuivre la Voie d'Arles par le Somport

ou rejoindre Lourdes

 

Ce cheminement ne suit pas toujours des chemins balisés, il nécessite donc une bonne préparation 

et sur le terrain un bon sens de l’orientation.